La conduite supervisée permet aux élèves âgés de 18 ans minimum de conduire avec un accompagnateur après la formation initiale ou après l’échec de l’épreuve pratique du permis de conduire. Cette formation peut être bénéfique pour les élèves peu sûrs d’eux ou rencontrant des difficultés à l’apprentissage de la conduite. La conduite supervisée a aussi l’avantage de permettre à l’élève de continuer à rouler entre deux passages à l’examen.

Augmentons votre confort ! Planifions ensemble votre rythme d’apprentissage

L’examen théorique (code de la route) peut se passer de manière accélérée pendant les vacances scolaires ou en soirée plus le mercredi après midi le reste de l’année.

Chez BFM68, et si vous le souhaitez, vous pourrez commencer les leçons de conduite avant d’avoir obtenu l’examen de code.

Le déroulement de la formation en conduite supervisée

La formation en conduite supervisée s’effectue en 2 étapes basés sur la conduite accompagnée :

La formation initiale

Avant l’inscription l’élève effectue une évaluation obligatoire afin de connaître le volume d’heures de conduite dont il aura besoin. Cette évaluation se fait sur une tablette et dure 45 minutes environ.

Ensuite l’élève se prépare pour l’examen du code. L’auto-école BFM 68 propose dans sa formule de départ plusieurs supports de formation tous complémentaires. (Bar à code, cours théoriques, tests corrigés,…).

Avant ou après l’obtention du code l’élève peut commencer ses leçons de conduite (le minimum légal étant de 20h) et suit avec son enseignant un programme de formation imposée par l’état, le REMC (référentiel pour l’éducation à une mobilité citoyenne).
Une fois l’examen du code en poche, le niveau de conduite suffisant (validation des 4 compétences du REMC) l’élève est prêt à passer à l’étape suivante.

La conduite supervisée

Cette étape commence par un rendez-vous préalable avec l’accompagnateur d’une durée minimale de 2 heures.

Suite à ce rendez-vous, et sous condition que le niveau de l’élève soit suffisant, l’élève peut commencer à rouler avec son accompagnateur.

Accompagnateur ? oui, mais à quelle conditions ?

  • être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’empire d’un état alcoolique, délit de fuite…)
  • avoir obtenu l’accord de son assureur
  • être mentionné dans le contrat signé avec BFM68
  • participer au rendez-vous préalable après la réussite de l’examen théorique de l’élève